Nos premiers pas à Petite-Rivière de Nippes

Nous sommes arrivés depuis le 29 octobre à Petite-Rivière de Nippes et prenons le temps de faire connaissance petit à petit avec les gens. Nous avons également commencé à faire nos tests de sol aujourd hui pour la construction de notre maison puisqu’il nous faut déterminer de quoi il est fait pour obtenir le bon mélange terre/sable ainsi que le bon mélange terre/chaux pour l’enduit qui recouvrira la maison ainsi que les fondations sur lesquelles elle va reposer. Grâce à l’aide de Nicolas, mon ami d’enfance nous sommes heureux de partager avec vous une partie des plans de notre future maison.

La mise en œuvre de la maison aurait déjà commencé si ça ne tenait qu’à nous, mais ici tout est plus compliqué. Il faut trouver les matériaux nécessaires ce qui n’est pas impossible en soi, mais c’est autre chose que d’aller au Brico du coin et demander au vendeur dans quel rayon se trouve un tel ou un tel article.

Ici, il faut tomber sur les bonnes personnes au bon moment et encore faut-il trouver un prix convenable pour obtenir le très convoité article. Autant vous dire qu’il faut une bonne dose de foi, ensuite une grosse dose de patience et enfin un soupçon de relativité.
On vit dans notre maison temporaire, au rythme de nos contraintes, moins de nos envies et ça aussi il faut s’y habituer. Heureusement que le temps avant le départ nous a permis de préparer tout ça dans nos têtes. Il n’en reste pas moins que dans nos têtes le monde est toujours bien différent que dans le réel.

Nous avons la chance de pouvoir compter sur un membre de l’église de mon oncle, on la surnomme ici « Cocotte », pour nous faire à manger le matin et à midi, puisqu’ici le soir est plus propice à un petit casse-croute comme on dit. Comme notre maison n’est pas équipée de cuisinière, les conditions pour faire à manger et la vaisselle sont un peu rustiques. On est activement à la recherche de briques en terre cuite pour construire notre Rocket Stove et puis des palettes pour pouvoir aménager un peu notre petite cour dans laquelle on se sent bien puisqu’elle n’est pas côté route, et qu’elle est donc un peu plus calme.

Hier, on s’est aventuré en dehors de Petite Rivière parce qu’on avait envie de découvrir et de ressentir ce qui se passe ailleurs. Notre Gloria nous emmène partout, vaillante elle traverse les rivières, nous sort des chemins boueux et accidentés et nous garde au frais dans cette chaleur tropicale. On a découvert Anse à Veau, une magnifique petite commune située non loin de Petite-Rivière de Nippes, où l’on est tombé sur une famille charmante, gentille et serviable qui se sont démenés pour nous trouver le nom de l’apicultrice qui vit non loin de la zone et qui, d’après ce que l’on sait, viendrait de Suisse. Nous souhaitions la rencontrer pourquoi exactement on ne le sait pas encore… A suivre dans nos prochains épisodes. Et puis, nous avons fait hier la connaissance d’un monsieur très sympathique qui semble intéressé par le projet pour, qui sait, pourquoi pas, le dupliquer dans d’autres lieux. On était ravi de partager ça avec quelqu’un dont les yeux brillent quand on lui partage les objectifs de notre projet. Cela nous a fait beaucoup de bien au moral étant donné que cela n’avance pas encore comme on le souhaiterait. On avait besoin d’encouragement et c’est venu d’une personne tout à fait inconnue. On est reconnaissant !

Les mots c’est bien mais les photos c’est mieux alors on vous met également quelques petites illustrations de nos aventures haïtiennes, n’hésitez pas à nous écrire par mail, nous donner de vos nouvelles, poser vos questions, on sera ravi de les lire.
On vous embrasse et vous remercie de nous lire !

David & Olivia (ou « Madame David » surnom local 🙂

Plans de la maison: Permayiti_Execution_2018.11.01-Plan 1 fondation Permayiti_Execution_2018.11.01-Plan 2 rez Permayiti_Execution_2018.11.14_Coupe A-A Permayiti_Execution_2018.11.14_Coupe B-B

 

Rizière près de Petite-Rivière de Nippes
Rizière près de Petite-Rivière de Nippes

3 photos de coucher de soleil à Grand Goâve où nous sommes allés nous baigner pour la première fois depuis notre arrivée en Haïti.

4 réflexions au sujet de “Nos premiers pas à Petite-Rivière de Nippes”

  1. Merci pour ce reportage de votre arrivée et début d’installation, c’est chouette de pouvoir vous suivre dans votre évolution et de pouvoir comprendre un peu votre cheminement, merci !
    Je vais transmettre ce message à des amis qui interviennent aussi en Haïti dans un projet pédagogique, qui sait, ils ne sont peut-être pas très loin ?

    Bon courage pour la suite !

    Catherine

Laisser un commentaire