Gestion des énergies

À Petite-Rivière de Nippes, il existe une centrale électrique qui n’est actuellement pas en fonction. Elle devrait être réparée par les autorités locales mais il nous est difficile d’avoir une confirmation et une notion de temps, c’est pour cela que nous ne la considérons pas comme une option viable pour le moment.

En Haïti, dans les foyers, on utilise des batteries de voitures ou des génératrices à essence pour produire de l’électricité afin d’avoir de la lumière durant les heures sombres. Il est rare de pouvoir avoir de la lumière toute la nuit durant.

Avec l’objectif d’avoir de l’électricité en permanence sans utiliser d’essence, nous avons sélectionné deux options : l’énergie solaire et l’énergie éolienne.

  1. L’énergie solaire

L’énergie solaire est une ressource abondante et gratuite, particulièrement dans le contexte haïtien, avec une moyenne annuelle de 8h d’ensoleillement journalier. (Temperature Weather, 2018)

Dans le cadre de l’exploitation de la ferme mais également des formations, il nous sera nécessaire d’avoir accès à l’électricité. Par conséquent, nous allons installer des panneaux solaires pour la maison. Il y a cependant beaucoup de vols de panneaux solaires en Haïti. Les gens les volent pour les revendre ensuite afin de pouvoir s’acheter de quoi vivre. En plus de sécuriser notre installation, il faudra faire de la prévention auprès de la population afin qu’ils comprennent pourquoi il est plus intéressant pour eux de venir apprendre et partager plutôt que de nous voler.

De plus, dans le cadre de nos recherches, nous avons découvert LEDsafari, une jeune entreprise active dans le domaine de la technologie éducative, basée à Lausanne (Suisse), qui combine l’énergie propre avec l’éducation sur l’innovation durable centrée sur la création d’une lampe solaire LED. (LEDsafari, 2016)

De plus, l’entreprise, qui est également active dans le monde entier et notamment dans les pays en voie de développement, propose des cours pour assembler ces kits qui permettent également aux néophytes de comprendre comment fonctionne le système. Cette compréhension peut ensuite s’appliquer à des systèmes à plus grande échelle (p.ex. installation de panneaux solaires pour la maison). Avec les cours proposés par l’entreprise, « les élèves apprennent et appliquent les théories sur la technologie solaire en assemblant un circuit électrique à partir du kit LEDsafari, et en le plaçant ensuite dans une structure de lampe personnalisée, fabriquée avec des matériaux recyclés. » (LEDsafari, 2016)

Le projet de LEDsafari rentre pleinement dans la philosophie de PERMAYITI car il remet au centre le partage de connaissances qui peut, dans notre situation, changer le quotidien des haïtiens.

Durant le cours de 2018, nous prévoyons de suivre les formations de LEDsafari et allons ensuite acheter et emmener avec nous 70 kits (prix d’achat : 10 CHF / pièce) destinés à l’enseignement aux enfants et à la population de Petite-Rivière de Nippes lors de la première année (2019). Le stock de kits sera ensuite renouvelé chaque année mais l’objectif est de permettre aux habitants de trouver eux-mêmes les matériaux pour construire les systèmes et ainsi développer des petites entreprises ou simplement leur permettre d’acquérir de nouvelles connaissances et peut-être trouver un emploi dans ce domaine.

Il existe d’autres pistes intéressantes pour Haïti. Nous avons par exemple découvert l’entreprise Akuo Energy, basée sur l’île de la Réunion qui propose là-bas de fournir gratuitement des serres permettant de récupérer l’eau de pluie et de produire de l’énergie solaire à la seule condition de pouvoir installer sur l’île une centrale solaire et ainsi alimenter plusieurs foyers. Nous avons contacté cette entreprise afin d’obtenir plus d’informations sur les conditions et souhaitons les mettre en contact avec les autorités locales.

  1. L’énergie éolienne

En complément à l’énergie solaire, nous avons opté pour l’énergie éolienne, elle aussi gratuite et, dans notre cas, abondante puisque nous sommes en bord de mer. Cette énergie n’est pas disponible avec autant de constance que l’énergie solaire, mais se transforme en ressource intéressante pour pallier aux panneaux solaires en cas de mauvais temps par exemple. C’est une source d’énergie que l’on peut également mettre à l’abri en cas d’ouragans et qui devrait donc nous permettre de redevenir opérationnels rapidement après des catastrophes climatiques.

Nous avons trouvé divers petits modèles disponibles en ligne mais nous souhaitons approfondir nos recherches et nous renseigner lors du salon Energissima en avril 2018.

© 2017 PERMAYITI

Laisser un commentaire