Introduction

L’association Permayiti, anciennement appelée Enfants de Petite-Rivière de Nippes, née en 2009, a été créée dans le but de fournir de l’aide d’urgence aux enfants du village éponyme. D’abord une histoire de famille et d’amis, elle s’est rapidement transformée pour devenir une association engagée tournée vers le développement de l’éducation à Petite-Rivière de Nippes, Haïti. Depuis plus de 8 ans, de nombreux événements dont des repas de soutien ont été organisés afin de récolter des dons. L’argent est géré depuis la Suisse et l’envoi ne se fait qu’après examen des demandes par le comité. Après décision unanime l’argent est envoyé à la Fondation O.S.A.C. (Organisation de Secours, d’Amour et de Compassion) dont le fondateur est le pasteur Webert Fleurant.

Au cours de ces 8 ans, il a été possible de lever des fonds suffisants pour la création d’une école, l’achat de nourriture et de fournitures scolaires pour les enfants, d’une voiture pour acheminer les vivres au village, la construction d’un puit qui fut détruit en 2016 après le passage de l’ouragan Matthew et d’un bus scolaire permettant aux enfants de se rendre à l’école. Bien que cette aide soit nécessaire, il est désormais primordial de trouver une solution durable qui puisse aider les enfants et la population sur le long terme.

Les problèmes des Haïtiens sont nombreux, nous avons pu nous en rendre compte lors de notre visite en novembre 2017. Cependant, l’île est pleine de richesses qu’ils peinent à exploiter. Par conséquent, à travers ce projet, nous souhaitons apporter les connaissances et donner les moyens à la population de vivre décemment tout en valorisant l’entraide, le partage et les synergies. Notre objectif est de concevoir un système dans lequel chaque élément est harmonieusement intégré afin de pouvoir subvenir durablement aux besoins en nourriture, habitation, eau et énergie. C’est pourquoi nous avons choisi la permaculture comme approche.

La permaculture est une démarche éthique, applicable à tous les domaines, visant à créer un système durable et productif inspiré de la nature. Elle s’inspire de trois éthiques : être attentif à la terre, à l’humain et partager les surplus, trois éthiques qui, selon nous, ont été souvent négligées dans les actions d’aide humanitaire dont Haïti a pu bénéficier.

Disposant actuellement de trois terrains d’une surface totale de 6260 m2, nous souhaitons développer une micro-ferme dont l’espace disponible sera dédié au maraîchage intensif, la création d’un jardin-forêt et d’un potager pédagogique dans le respect des principes et éthiques de la permaculture.

Au même titre que les objectifs du développement durable définis en 2016 par les membres de l’ONU, notre projet se décline en trois dimensions : la dimension sociale, économique et environnementale. Nos missions se veulent inclusives et répondent, à différents niveaux, à la majorité des dix-sept objectifs du développement durable. Elles s’articulent autour des points suivants :

  1. Produire des fruits et légumes biologiques en permaculture dans le but de contribuer au repas servi quotidiennement aux cinquante enfants fréquentant l’école.
  2. Proposer des formations théoriques et pratiques aux enfants de l’école et à la population de Petite-Rivière de Nippes sur la permaculture: production biologique de fruits et légumes, gestion de l’eau potable, gestion des déchets, communication non-violente (CNV) et construction d’habitats respectueux de l’environnement tout en étant résistants aux ouragans et tremblements de terre.
  3. Participer à l’organisation de l’économie locale de Petite-Rivière de Nippes en favorisant les circuits courts, en mettant en avant les artisans et en renforçant l’autosuffisance.

Comme expliqué dans le rapport sur le droit à l’alimentation présenté lors de la 16ème session des Nations Unies le 8 mars 2011, « l’agriculture devrait être fondamentalement réorientée vers des modes de production qui soient plus durables sur le plan environnemental et plus justes sur le plan social ». L’agroécologie, dont fait partie la permaculture, a de nombreuses vertus ; elle permet d’accroître la productivité au niveau local, de réduire la pauvreté rurale grâce à l’augmentation de la fertilité des sols, la création d’emplois et l’augmentation des revenus, elle contribue à l’amélioration de la nutrition et enfin, elle facilite l’adaptation au changement climatique. (Schutter, 2010)

Afin de pouvoir réaliser ce projet et partir le développer sur place dès novembre 2018 et durant les 3 à 5 prochaines années, nous nous fixons donc pour objectif de mobiliser des fonds* correspondant aux 3 premières années d’activité. Cette somme nous permettra de construire notre habitat, développer notre micro-ferme et ses activités qui seront la base de toute formation, favoriser la collaboration et ainsi contribuer à l’amélioration des conditions de vie des habitants et, avec leur aide, développer cette belle région.

*Pour plus de précisions, merci de nous contacter.

© 2017 PERMAYITI

Laisser un commentaire